EN FR PT

L’oignon est essentiellement commercialisé en Afrique de l’Ouest par les États membres de la CEDEAO. De 2010 à 2018, la production totale d’oignons dans la région a augmenté de 25,5 % pour atteindre 90 310 tonnes en 2018 (FAOSTAT, 2020). Plus tôt, en 2013, le soutien de la CEDEAO et de ses partenaires en termes de facilitation des échanges a permis d’augmenter de 2,25 millions de dollars le revenu des agriculteurs locaux et de réduire leur dépendance aux importations.

Une amélioration de la chaîne de valeur de l’oignon permettra à la région d’exporter vers d’autres régions tout en améliorant les revenus des agriculteurs locaux.

Sénégal

Au Sénégal, l’oignon est l’une des chaînes de valeur ayant un potentiel important de transformation/valorisation. L’oignon est le principal produit horticole du pays, tant en termes de volume que de nombre d’acteurs impliqués. Cette culture est pratiquée par environ 15 000 petits exploitants, dont la plupart vivent dans les régions les plus pauvres du Sénégal. La culture de l’oignon est plus rentable pour les petits producteurs que la plupart des autres produits de l’agriculture irriguée dans les zones de production. Il existe une importante demande non satisfaite de poudre d’oignon séché provenant de la production locale croissante, qui est toujours assaillie par un niveau inacceptable de pertes post-récolte. L’appui du projet permettra la structuration des producteurs d’oignons en sociétés coopératives actives dans la production, la transformation et la commercialisation des oignons afin d’assurer l’autosuffisance du Sénégal en oignon de qualité et, à terme, l’exportation sur les marchés de la sous-région.

Gambie

En Gambie, l’agriculture est le principal pourvoyeur de nourriture et de revenus pour la population, principalement dans les communautés rurales dont la subsistance provient des cultures et de l’élevage pour des activités génératrices de revenus. La production de légumes est reconnue par le gouvernement et contribue à hauteur de 4% du PIB. Il existe de nombreuses cultures maraîchères cultivées par les femmes, mais récemment, la production d’oignons a fait l’objet d’une plus grande attention dans les communautés agricoles. L’oignon est une culture simple du point de vue agronomique, pratique et à haut rendement économique, avec de bonnes pratiques de gestion.

L’oignon est l’un des légumes les plus importants produits à grande échelle en Gambie.  Le nombre de cultivateurs qui se lancent dans la production d’oignons a augmenté d’année en année. On ne soulignera jamais assez l’importance de l’agriculture dans le développement socio-économique de la Gambie. L’amélioration de la chaîne de valeur de l’oignon en Gambie permettra d’accroître les sources de revenus des agriculteurs locaux.